Balcanica XLII

V. G. Pavlović, Les buts de guerre alliés

51

50

Vojislav G. Pavlović

Institut des Études balkaniques

Académie serbe des sciences et des arts

Belgrade

Les buts de guerre alliés et leur soutien aux nationalités opprimées

novembre 1917 – mai 1918

Résumé : La défaite italienne à Caporetto et la révolution bolchevique ont obligés les Alliés à modifier leurs buts de guerre, voire de tenter d’affaiblir le camp adverse par une paix séparée avec l’Autriche-Hongrie. Les Alliées anglo-saxons notamment voulaient ainsi prévenir la prolongation de la guerre, mais les différents pourparlers avec les représentants de la Double Monarchie n’ont pas aboutis car les Alliés voulaient une paix séparée et l’empereur Charles une paix générale. La France était résolument contre toute solution autre celle qui se soldera par une défaite de l’Allemagne et le retour de l’Alsace-Loraine au sein de la République. C’est pourquoi le gouvernement Clemenceau voulait affaiblir le camp adverse en y provoquant des troubles intérieures en apportant le soutien allié aux nationalités vivant dans l’Autriche-Hongrie. Les revendications nationales des Tchécoslovaques, des Polonais, et jusqu’au certain point, même des Yougoslaves ont été à partir du mai 1918 officiellement reconnues.

Mots-clés : les buts de guerre alliés, la paix séparée, l’Autriche-Hongrie, la France, Clemenceau, la Serbie, les nationalités opprimées

UDC 94:327.5]”1917/1918”

355.48(4)”1917/1918”

This paper results from the project of the Institute for Balkan Studies History of political ideas and institutions in the Balkans in the 19th and 20th centuries (no 177011) funded by the Ministry of Education and Science of the Republic of Serbia.


http://www.doiserbia.nb.rs/Article.aspx?id=0350-76531142049P


DOI:10.2298/BALC1142049P