Yannis Mourélos

Université Aristote de Thessalonique

Les origines de la guerre civile en Grèce

Résumé : L’insurrection d’Athènes de décembre 1944 est le point d’aboutissement d’une crise de longue date. Crise politique, sociale, marquée de glissements spectaculaires au niveau de l’application et du respect des institutions, à quoi viendront se joindre l’expérience de l’occupation, puis, celle de la résistance. Dans la conjoncture, toute neuve, de la libération, cette accumulation de faits éclatera en un conflit d’une violence hors pair, dont les événements d’Athènes ne serviront, finalement, que de simple détonateur. Plutôt que de focaliser sur le déroulement, puis, sur les effets de la guerre civile grecque, notre tâche consiste à suivre en amont la trajectoire tourmentée de cette crise multidimensionnelle et à en dégager les différents points de repère.

Mots clés : Grèce, guerre civile, EAM, George II

https://doi.org/10.2298/BALC1950367M

http://www.balcanica.rs