Vojislav G. Pavlović

Institut des Etudes balkaniques

Académie serbe des sciences et des arts

Belgrade

Le traité de Trianon, l’acte constitutif de l’État yougoslave ?

Abstract : La guerre victorieuse de la Serbie et la dissolution de l’Autriche-Hongrie avaient permis l’union du Royaume du Pierre I avec les provinces orientales de la partie hongroise de l’Empire des Habsbourg. Or, avant que leur union fut acceptée par les Alliés, selon les termes de l’armistice à Villa Giusti, une administration temporaire est mise en place dans les régions du Banat, Bačka et Baranja, celles avec une population hongroise conséquente. Traité du Trianon entérine en juin 1920 l’intégration de la Croatie, de la Slavonie, de la Bosnie et Herzégovine, et de la Vojvodina au Royaume des Serbes, Croates et Slovènes. La minorité hongroise dans l’État yougoslave connut une évolution qui assura sa stabilité numérique ainsi que son essor culturel grâce au système d’éducation en langue hongroise de l’école primaire jusqu’à l’université.

Mots clés : Traite de Trianon, armistice, Royaume des Serbes, Croates et Slovènes, Hongrie

http://www.balcanica.rs

DOI: 10.2298/BALC1647249P